La thrombocytopénie Traitement Naturel de la thrombocytopénie

Les Causes et traitements de thrombocytopénie sont dues aux troubles de la production (L’abus d’alcool) et aux destructions excessives. La thrombocytopénie est un déficit de plaquettes qui ne manifeste notamment par des hématomes cutanés et des ecchymoses. Ce déficit a des causes multiples dont le traitement permet de traiter la thrombocytopénie.

Découvrez plus sur les causes et traitements de thrombocytopénie

Recherches associées

Qu’est ce que la thrombocytopénie?

Une thrombocytopénie est une affection hématologique caractérisée par un nombre de plaquettes, ou thrombocytes. Elle peut être à l’origine de symptômes sans gravité lorsque la diminution plaquettaire est légère, ou au contraire, extrêmement graves lorsque la perte plaquettaire est plus importante.

Causes de thrombocytopénie

Une destruction plaquettaire peut se développer du fait de causes immunologiques (infection par un virus, médicaments, syndromes lymphoprolifératifs, connectivites, transfusions sanguines) ou non immunologiques (sepsis à germes Gram négatifs, syndrome de détresse respiratoire aiguë). Les causes de thrombocytopénie peuvent être regroupées en deux catégories :

Les troubles de la production de plaquettes provoqués par :

La destruction excessive de plaquettes provoquée par :

  • Une coagulation intravasculaire disséminée dans les vaisseaux
  • Le VIH et autres infections virales (hépatite C, virus d’Epstein-Barr)
  • L’ingestion de médicaments comme l’héparine, les quinolones
  • La production d’anticorps antiplaquettaires au cours de la thrombocytopénie immunitaire
  • Le purpura thrombotique thrombocytopénique (PTT)

 

Quels symptômes de  la thrombocytopénie ?

Les symptômes pouvant évoquer une diminution du taux de plaquettes sont les suivants :

  • Un saignement prolongé lors d’une blessure ou d’une coupure ;
  • Aussi une infiltration de sang sous la peau. On parle de pétéchies qui se traduisent par la présence de petites taches rouges violacées sur la peau ;
  • La présence de sang dans les urines ou dans les selles ;
  • Un saignement, par exemple du nez ou des gencives ;
  • Des menstruations anormalement abondantes ;
  • Une hypertrophie de la rate, on parle de splénomégalie ;
  • Une fatigue importante

Les saignements cutanés sont les premiers symptômes d’une thrombocytopénie.

Plus les plaquettes sont diminuées, plus le saignement est important. Dans les cas les plus graves, les patients peuvent perdre énormément de sang dans le tube digestif ou développer des hémorragies cérébrales éventuellement fatales. Découvrez plus sur les causes et traitements de thrombocytopénie

 Types  de  la thrombocytopénie

Si le nombre de plaquette reste supérieur à 30 000 par microlitre, la thrombocytopénie est souvent une maladie bénigne et stable avec peu voire pas de symptômes hémorragiques. Quand la numération plaquettaire passe en dessous de ce seuil, la thrombocytopénie devient symptomatique.

Découvrez plus sur les causes et traitements de thrombocytopénie

Causes et traitements de thrombocytopénie ;Quel traitement ?

La prise en charge d’une thrombopénie repose sur :

En général, la transfusion plaquettaire est réservée aux diminutions de plaquettes en lien avec une insuffisance de production des cellules dans la moelle osseuse, en cas d’hémopathie maligne notamment.

Les corticostéroïdes (prednisone ou dexaméthasone) constituent le traitement de choix de la thrombopénie immune aiguë. Leur action est double: ils ralentissent la fabrication des anticorps, et ils bloquent la destruction des plaquettes dans la rate.

Découvrez plus sur les causes et traitements de thrombocytopénie

Bonjour, Disponible
1
Veuillez nous laisser un message
Contacte Afrique Santé Bio
Bonjour, De quoi avez vous besoin ? Veuillez laisser votre message